dimanche 8 septembre 2013

Les corps nus

Je vais découvrir des corps. Toutes sortes de corps.
 
Les corps des bébés, petites choses potelées, avec leur peau toute douce.
Les corps des enfants, toniques.
Les corps des ados, pudiques.
Les corps des adultes, avec leurs bourrelets, leurs poils, leurs odeurs.
Les corps des vieux,  fripés, marqués, fatigués.
Les corps des obèses, lourds, dégoulinants de chair.
Les corps des malades, décharnés, fragiles, abîmés.
Les corps des endormis, perfusés, appareillés, ventilés.
Les corps des brûlés, fragiles, sensibles, horribles.
Les corps des blessés, douloureux.
Les corps des morts, froids, raides, apaisés.

Des corps que je vais laver, toucher, masser. Apaiser. Des corps que je vais regarder, sentir, découvrir. Des corps beaux et des corps laids. Des corps propres et des corps sales. Des corps vivants et des corps morts.

Des corps qui me rappelleront d'autres corps. Ceux de mes enfants, ceux de mes parents, le mien.
Le corps de l'enfant brûlé ne sera pas celui de ma fille.
Le corps du bébé maltraité ne sera pas celui de mon fils.
Le corps de la femme malade ne sera pas celui de ma mère.
Le corps de l'homme mort ne sera pas celui de mon père.
Le corps de la femme amputée ne sera pas le mien.

Je veux prendre soin de ces corps inconnus comme je prendrais soin du mien et des corps que j'aime. Je veux être douceur et pudeur, déférence et patience.
Le geste et les mots.

Le souvenir d'un sourire.





7 commentaires:

  1. Qu'il est parfois difficile ce corps de l'autre, qu'il est parfois violent de prendre sur soi, de ne pas laisser nos jugements de valeurs infiltrer nos gestes.
    ce matin, pour moi ce fut le cas: un papy dément couvert de m***de des pieds a la tête, literalement; et pourtant une douceur et un respect naturel dans mes gestes.
    puis pose de bassin pour une obèse (hors catégorie, jamais vu quelqu'un d'aussi gros)et la être ultra consciente de ne rien devoir laisser transparaitre de mon dégout, de ma révulsion devant ces chairs distendues, ces volumes incroyables, l'etat de dépendance totale qui en découle pour cette personne même plus capable de lever la jambe seule ou de s'essuyer le derrière parce qu'énorme de malbouffe, de laisser aller et oui quand même une part de pathologique..
    dur dur, vraiment...

    RépondreSupprimer
  2. a chaque jour, son corps différent..
    changement de service, changement de patients.
    Aujourd'hui oncologie, et mme M (pour mourante)
    je suis seule avec elle, je lui fait une toilette minimale, de "confort" et là tout doucement, en silence, elle s'eteint sous mes mains...
    son corps est gonflé d'oedemes, marbré par la mort qui rodait.mais elle est morte paisiblement, sans souffrances.
    c'est drôle de se dire qu'une inconnue est morte dans les mains d'une autre inconnue.
    derriere la porte, le mari, 63 ans de vie commune.
    j'appelle le doc pour qu'il vienne constater le déces et faire l'annonce au mari.y a des fois, je suis contetne d'etre aide soignante et de nepas avoir cette responsabilité.
    les corps,

    RépondreSupprimer
  3. Oui il parfois dur de toucher ses corps meurtrie par la maladie, de se dire qu'avant ils ont été des corps désiré aimé...ne pas faire voir parfois son degout...j'aime mon metier...mais parfois je le deteste....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été aide soignante pendant 21 ans en service de chirurgie cardiaque et transplantation nous étions une équipe puis a la retraite j'ai continué se beau métier en intérim là seule devant ses patients qui attende beaucoup et surtout seule devant la mort j'ai bien souvent pleurer devant l'impuissance mais nous n'y pouvons rien je ne regrette pas ses années passé au service des autres et si c'était à refaire je recommencerais

      Supprimer
  4. Bonsoir ! Moi j 'ai 47 ans et je passe le concours AS le 09 octobre! C 'est la deuxième fois que je le passe, je suis toujours sur liste complémentaire, je lis tous ce qui est en rapport avec ce métier car ça me passionne, et toujours déçue de ne pas avoir des notes assez forte pour devenir aide soignante!

    RépondreSupprimer