dimanche 22 mars 2015

Stagiaires

Tu as 17 ans et tu prépares un bac professionnel.
Tu as 22 ans et tu es en Institut de Formation des Aides-Soignants.
Tu as 43 ans et tu es en pleine reconversion professionnelle.

Tu es en stage avec nous pour découvrir, apprendre, te former. Moi, je fais partie d'une équipe. Une équipe avec plein de noms et plein de fonctions. Des aides-soignants (beaucoup), des aides médico-psychologiques, des infirmiers, des agents, des kinésithérapeutes, des animateurs, des assistants de soins en gérontologie, des ergothérapeutes, des cuisiniers, des secrétaires, des cadres de santé, des psychologues... Ça fait beaucoup de monde dans un si petit univers. Je ne te demande pas de retenir les noms et fonctions de tout le monde, moi-même je ne suis pas certaine de savoir qui est qui et qui fait quoi. Mais n'hésite pas à me demander mon prénom si tu l'as oublié, de même que je te redemanderai sans doute le tien. Soyons indulgents l'un envers l'autre, d'accord?

Tu es timide.
Tu poses plein de questions.
Tu es trop familier avec les résidents.

Je suis là pour t'encadrer. La formation des stagiaires, ça fait partie de mon travail.
Si tu es timide, je suis là pour te donner confiance en toi, pour que tu te sentes capable de faire et de dire des choses.
Si tu poses des questions, je suis là pour y répondre. Parfois, j'ai la réponse, je te la donne. Parfois, tu me poses une colle, je ne sais pas, mais on peut chercher ensemble. Ainsi, tu obtiens une réponse, et moi aussi.
Si tu n'adoptes pas la bonne distance avec les résidents ou les patients, je suis là pour te parler d'empathie et de juste distance. Parce que c'est important, pour toi, pour moi, pour les patients.
J'essaierai de ne pas faire de remarques devant tout le monde, je prendrai cinq minutes pour te parler autour d'un café, et je le ferai avec bienveillance. Parce que c'est normal de ne pas tout savoir, de ne pas tout réussir. Tu es stagiaire, il faut que je le garde à l'esprit.

Tu ne sais pas faire un soin.
Tu n'as pas compris quelle était la spécificité du public accueilli.
Tu n'as pas rempli tes objectifs de stage.

T'ai-je bien expliqué les choses? Ai-je été assez présente à tes côtés? T'ai-je suffisamment observé pendant tes soins? T'ai-je donné tous les documents nécessaires à ton apprentissage? Ai-je pris le temps de répondre à tes questions? T'ai-je consacré assez de temps?
Ce que tu n'as pas appris, ai-je su te l'enseigner? Ce que tu n'as pas compris, ai-je su te l'expliquer? Ce que tu n'as pas réussi, n'est-ce pas aussi un peu à cause de moi?

Tu as vu des choses qui t'ont choqué.

Et si on en parlait? Et si tu me donnais ton point de vue? Peut-être n'as-tu pas compris la finalité de certains actes? Peut-être as-tu trouvé que certains de mes propos étaient déplacés? Peut-être que je ne m'en rends pas compte, enfermée dans ma routine de soignante? Dans ce cas, ton avis me sera précieux, car il m'aidera à faire face à mes pratiques professionnelles, et à m'améliorer.

Soyons bienveillants l'un envers l'autre. Je t'aide, tu m'aides. Je t'apprends, tu m'apprends.Tu progresses, je progresse.

Demain, peut-être qu'on travaillera ensemble. On sera heureux de se retrouver, car on aura appris l'un de l'autre, et l'un avec l'autre. Demain, ce sera à ton tour de former des stagiaires. Qui en formeront d'autres. Si je suis bienveillante, si tu l'es aussi, s'ils le sont aussi... alors je crois que ce sera une bonne chose pour tous. Pour toi, pour moi... et pour nos patients!



PS : il y avait eu un chouette débat sur le #mededfr à propos du tutorat, c'est à lire ici.




3 commentaires:

  1. Merci pour cette article.Qui pourais etre afficher dans les services.
    Laura (eleve aide soignante)

    RépondreSupprimer
  2. Je rejoins Laura ! Cet article est particulièrement positif et devrait être affiché dans les services. On a tous à apprendre des uns et des autres même dans le milieu médical, même d'un stagiaire...

    RépondreSupprimer
  3. je me suis retrouvée bien bete, l'autre fois. parce que je suis intervenue a plusieurs reprises dans un meme service, et j'ai du coup encadré cette eleve a plusieurs reprises. Je suis bienveillante et j'essaie toujours de m'imaginer a la place de cette autre, mais franchement, elle ne comprends rien a rien. je me demande meme comment elle a pu arriver jusque là.
    et lachement je suis bien contente de ne pas etre sa referente, car vraiment, je ne saurais comment lui expliquer qu'elle est vraiment mal partie pour la suite.

    RépondreSupprimer