Avec la pandémie actuelle, tous les gouvernements essayent de protéger au mieux leurs citoyens. Toutefois, le virus continue de prendre du terrain et les contaminations ne cessent de croître très fortement. Depuis quelques jours maintenant, que cela soit à l’école ou dans la rue, porter un masque de catégorie 1 est absolument obligatoire. Toutefois, comment reconnaitre ces masques de catégorie 1 ? 

Qu’est-ce qu’un masque de catégorie 1 ? 

Souvenez-vous, au début de la pandémie en France, les masques chirurgicaux manquaient et de nombreuses entreprises et les mairies se sont ruées pour fabriquer des millions de masques à distribuer partout. Toutefois, après des études scientifiques très précises, la plupart de ces masques n’étaient pas assez adaptés pour la crise que nous vivons actuellement. En effet, un grand nombre de masques fabriqués par les citoyens ou vendus partout n’étaient pas assez performants et laissaient passer plus de 30 % de particules à travers eux. Par conséquent, avec ces masques-là, la population  française et mondiale n’était pas assez bien protégée. Si vous souhaitez trouver des masques de catégorie 1, n’hésitez pas à consulter https://www.medipolis24.com/

Pour continuer à protéger la population face à la menace de la COVID-19, l’ANSM, en lien avec les hautes autorités sanitaires a mis en place de nouvelles catégories pour classer les masques. Concrètement, il est possible de retrouver deux catégories bien précises : UNS1 et UNS2. 

  • UNS1 : c’est la catégorie qui nous intéresse aujourd’hui qui représente tous les masques “grand public”. En d’autres termes, ce sont les masques qui filtrent à hauteur de 90 % des particules. Par ailleurs, les scientifiques ont bien assuré que les masques chirurgicaux et les masques de types FFP2 ne faisaient pas partie de cette catégorie. Les seuls masques qui sont représentés dans cette catégorie sont les masques en tissus à usage quotidien et non sanitaire et médical. Ces masques sont d’ailleurs plus que recommandés pour tous les citoyens. 
  • UNS2 : ces masques-là ne sont pas considérés comme de réelles protections contre la pandémie actuelle. En effet, les masques de catégorie UNS2 ne filtreraient que 70 % des particules, ce qui n’est pas suffisant pour protéger au maximum. Par ailleurs, le gouvernement a déposé un projet de loi visant à certifier ces masques afin que les citoyens sachent quels masques ils achètent. Bien évidemment, le port de ces masques n’ait pas interdit. Toutefois, ce n’est pas non plus recommandé par les autorités sanitaires. 

Vous l’aurez compris, les masques de catégorie 1 représentent donc la meilleure protection pour tous les citoyens. Il faudra donc choisir des masques de catégorie 1 pour sortir dans la rue et faire des activités. 

Les normes obligatoires du masque de catégorie 1 

En dehors de son aspect plus filtrant, le masque de catégorie 1 doit aussi remplir de nombreux critères pour être accepté comme tel : 

  • Une bonne respirabilité pour un port de longue durée, 
  • une perméabilité de l’air supérieure,
  • une bonne forme qui couvre toute la bouche et le nez sans espaces visibles, 
  • une bonne protection après plusieurs lavages. 

Pour finir, les masques de catégorie UNS1 sont donc certifiés comme une protection parfaite contre l’épidémie et les entreprises sont obligées de le mentionner sur leurs produits.